Site officiel de la commune de Chef-Boutonne
Rechercher : 


Histoire de la commune de Chef-Boutonne

Le patrimoine de la commune de Chef-Boutonne

Visite virtuelle en photos de la ville de Chef-Boutonne

colone gauche vue panoramiques2

 



 Tmot_maire

photo du maire 2018

Fabrice Michelet,
Maire
"Voici à suivre le discours de Monsieur le Maire après son élection et celle des adjoints le 08 Janvier 2019.

Mes chers collègues, 
Mesdames, messieurs les agents,
Mesdames, Messieurs,

Nous venons de mettre en place l’exécutif de notre nouvelle commune et à cette occasion, vous venez de me faire l’honneur de m’élire Maire de  Chef-Boutonne, cette commune que nous venons de créer ensemble.

Même si c’est la 4ème fois que je suis élu à ce poste après 2004, 2008 et 2014, c’est toujours avec autant d’émotion que je prends la parole devant vous après ce vote. Il s’agit d’un moment particulier où je mesure d’une part les responsabilités liées à la mission, d’autre part la portée de l’écharpe bleu-blanc-rouge, symbole de la République.
Cette élection est néanmoins spéciale. Pour les autres fois, il s’agissait d’un vote qui faisait suite à des élections municipales. Cette fois-ci, il en est autrement. Si nous sommes là ce soir, c’est parce que nous avons décidé, ensemble, de constituer, entre nos 4 communes historiques cette nouvelle entité.

Je suis donc honoré de la confiance que vous me faites d’être le premier Maire de Chef-Boutonne, nouvelle formule. Mais sachez tout de suite que je conçois mon rôle avant tout comme un chef d’équipe, qui n’est rien justement sans une équipe. Le maire, s’il est le plus visible, doit s’appuyer sur ses adjoints et les conseillers municipaux. C’est ce que nous avons fait ensemble à Chef-Boutonne depuis plus de 14 ans maintenant. Continuons.

Je suis fier aussi qu’on ait pu réussir ensemble à mener à bien ce projet de commune nouvelle. Le travail entre nous, en 2018, a été productif et s’est déroulé dans une bonne ambiance. Il n’y a pas de raison que cela change. Je tiens à remercier les maires de La Bataille, Crézières et Tillou, Marie-Claire, Jean et Claude avec qui nous avons initié et porté ce projet. Merci à toi Claude qui a été la cheville ouvrière de cette fusion.

Ce projet est maintenant devenu une réalité et ce soir, c’est la première pierre concrète que nous venons de poser. Notre exécutif est maintenant en place pour travailler, dès demain. Si nous venons d’élire les 8 adjoints, ce seront bien 11 élus à mes côtés qui auront une mission spécifique, puisque les maires délégués de La Bataille, Crézières et Tillou, au-delà de leurs prérogatives légales, auront une mission d’adjoints.

Marie-Claire Vèque sera chargée du dossier des « petites cités de caractère », véritable axe de développement de la commune, où nous serons inspectés en septembre, pour savoir si nous devenons une commune homologuée.

Jean Waroux se chargera de la revitalisation du centre bourg, véritable axe stratégique de développement également, avec le projet important de rachat d’immeubles que nous avons réalisé il y a quelques mois en centre-ville.

Quant à Claude Redien, il aura pour mission de s’occuper des finances et du budget.

Ces 3 missions sont très importantes car elles permettent de construire l’avenir : missions nobles mais indispensables.

Les 8 adjoints auront tous des missions précises. Le fait de compter davantage d’adjoints permettra à chacune et chacun de travailler plus sereinement et surtout d’aller plus loin dans les travaux engagés.

Nos 2 premières adjointes, Sylvie Magnain et Emilie Baudrez s’occuperont du pôle animation, regroupé au sein d’une même commission ; Sylvie aura la charge plus particulièrement des animations communales et de la vie associative et Emilie de la communication avec notamment la réalisation de nos journaux municipaux.

Joël Proust, 3ème adjoint, Amanda Holmes, 4ème adjoint et Jean-Marie Vallet, 6ème adjoint auront pour mission de gérer notre patrimoine, regroupé dans une même commission ; Joël s’occupant du patrimoine bâti, Amanda se chargeant du fleurissement et du label « villes et villages fleuris » et Jean-Marie, de la voirie communale et des travaux en lien avec le SIVU Voirie.

Dans un autre domaine, Nicole Bettan, 5ème adjoint, continuera à être l’élue référent du CCAS, que nous aurons à élire dans quelques instants.

Rodolphe Fourré, 7ème adjoint, sera toujours l’interlocuteur privilégié de la vie quotidienne, lorsque des problèmes de voisinage interviendront. Nous lui rajoutons la mission de la gestion de nos 6 cimetières.

Enfin, Henri Moinard, sera, à mes côtés, le référent pour l’urbanisme avec notre PLU, notre règlement spécifique du SPR (Site patrimonial remarquable) que nous avons mis en place récemment.

Je veux associer également tous les conseillers municipaux, qui, dans les différentes commissions et délégations, vont apporter leur contribution. Votre participation est importante, attendue et nécessaire.

Cette équipe d’élus est prête, dans tous les domaines, à mettre notre commune sur de bons rails.
2019 doit nous permettre de nous organiser mais également de continuer les investissements déjà engagés et de prévoir ceux qui seront nécessaires pour l’avenir. Les prochaines semaines vont nous permettre de définir les priorités d’une part et nos modes de fonctionnement d’autre part.

Nous devons rapidement tracer la route pour 2019, dernière année du mandat. Il faut que cette année soit productive et efficace.

Dans cette construction, nous aurons aussi besoin de nos 25 agents, qui doivent aussi s’inclure dans ce projet. Les travaux engagés depuis quelques mois ont permis à tous de mieux se connaitre et de cerner le nouveau périmètre d’actions. Depuis une semaine, une nouvelle organisation est en place mais tout reste à affiner et chers agents, vos avis compteront. Vos idées seront les bienvenues. Nous avons besoin de vous.

Tout est en donc en place pour que nous travaillions dans de bonnes conditions.
A nous tous de montrer qu’une commune nouvelle sera un plus pour les habitants de chaque entité historique.
A nous tous de montrer que le service rendu sera plus efficace.
A nous tous de montrer que la vie locale de chaque commune historique sera préservée et renforcée.
En un mot, quel beau challenge nous avons devant nous pour construire et prouver qu’une commune nouvelle sera une plus-value dans ce monde incertain.

Le département des Deux-Sèvres est celui qui a compté le plus de communes nouvelles au 1er janvier : 17 sur les 234. Presque la moitié est issue de Mellois en Poitou, notre communauté de communes. En effet, pas moins de 8 communes nouvelles viennent de voir le jour, regroupant 24 communes historiques ; le total de communes passant de 78 à 62.

Il s’agit d’un mouvement inexorable. Les défis auxquels nous sommes confrontés, la fragilité de notre milieu rural nous obligent à trouver de nouvelles solutions, de nouvelles organisations, pour être plus forts ; avant tout pour nos habitants.

En concrétisant notre projet entre La Bataille, Crézières, Tillou et Chef-Boutonne, nous donnons une chance à cette partie de territoire pour entrevoir l’avenir plus sereinement.

A tous nos habitants, je veux dire que nous tous, les 40 élus, allons mettre notre énergie au profit de notre commune.
Soyez convaincus de notre volonté à travailler ensemble.
Soyez convaincus de notre capacité à travailler ensemble.
Soyez convaincus de notre détermination à réussir notre fusion.

Et puisque nous sommes en début d’années, période de vœux, j’en profite pour nous souhaiter collectivement un travail riche, collectif et efficace.

Et maintenant, place au travail.

Merci."